Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pnl

2019-11-15T14:27:03+01:00

Prière Hopi

Publié par Les Ti bonheurs de Delph
Prière Hopi

Un texte qui ne laisse pas indifférent...

A écouter cette prière indienne avec un casque...

Recevez, dans un premier temps, ce message pour vous,

Puis écoutez le une deuxième fois, comme si vous transmettiez le message à une personne de votre entourage , votre enfant, un parent, quelqu'un avec qui vous êtes en conflit...

 

Belle lecture

Voir les commentaires

2019-11-01T09:31:57+01:00

Et si ma réalité était différente de la vôtre ?

Publié par Delphine Basson Psychologue

Aujourd'hui, j'ai eu envie de vous faire découvrir le conte métaphorique publié dans une newsletter de l'institut repère de Paris. L'occasion d'aborder les notions de réalité en Programmation Neuro Linguistique (PNL). Rappelez-vous bien, nous avons chacun notre propre réalité que nous construisons à partir de nos propres filtres et propres expériences ! 

Gardons bien cette notion à l'esprit, ça nous aidera à moins juger notre voisin ! 🤨

Bonne lecture

 

Les aveugles et l’éléphant

Un jour de grand soleil, six aveugles instruits et curieux, désiraient, pour la première fois, rencontrer un éléphant afin de compléter leur savoir. Le premier s’approcha de l’éléphant, et près de de son flanc vaste et robuste, Il s’exclama : « Dieu me bénisse, un éléphant est comme un mur ! ». Le deuxième, tâtant une défense s’écria « Oh ! Oh ! rond, lisse et pointu!, selon moi, cet éléphant ressemble à une lance ! ». Le troisième se dirigea vers l’animal, pris la trompe ondulante dans ses mains et s'écria  : « Pour moi, l’éléphant est comme un serpent ». Le quatrième tendit une main impatiente, palpa le genou de l'éléphant  et décida qu’un éléphant devait ressembler à un arbre ! Le cinquième ayant touché par hasard l’oreille de l'éléphant, dit : « Même pour le plus aveugle des aveugles, cette merveille d’éléphant est comme un éventail ! »

Le sixième chercha à tâtons l’animal et, s’emparant de la queue qui balayait l’air, perçu quelque chose de familier : « Je vois, dit-il, l’éléphant est comme une corde ! »

Les 6 aveugles discutèrent longtemps avec passion, chacun défendant sa perception de ce que pouvait être un éléphant. Ils avaient bien du mal à s'entendre. Un sage qui passait par là les entendit se disputer et demanda : « Que se passe t-il  quel est l'objet de vos échanges si passionnés ? »  « Nous n'arrivons pas nous à mettre d’accord sur ce que peut être un éléphant, et à quoi il peut ressembler ! » Chaque aveugle expliqua sa perception de ce que pouvait être un éléphant.

Après avoir écouté chaque aveugle, le sage dit  : « Vous avez tous dit vrai ! Si chacun de vous décrit l’éléphant de façon si différente, c’est parce que chacun a touché une partie différente de l’animal. L’éléphant a réellement les caractéristiques que vous avez tous décrit. Et si vous rassemblez l'ensemble des caractéristiques de ce que vous avez données, vous pouvez avoir une représentation de l'animal dans son ensemble»

« Oooooooh ! » s'exclama chacun. Et la discussion s’arrêta net ! Ils furent tous heureux d’avoir dit la réalité, car chacun détenait une part de vérité, et heureux d'avoir contribué à la construction d'une réalité plus grande, une réalité plus grande que la seule addition des caractéristiques apportées par chaque aveugle. 

La vérité n’est jamais le résultat  d'un seul point de vue ou d'une seule perception. Une vérité nouvelle peut émerger des mises en commum des vérités individuelles. De cette mise en commum peut naître une perception  globale qui inclut et transcende l'ensemble des vérités individuelles. C'est le principe de la collaboration générative.

Et pour celles et ceux qui veulent mieux connaître la PNL, inscrivez-vous sur les groupes "découverte" pour les débutants ou "atelier" pour les initiés !!!

Delphine

Voir les commentaires

2019-03-13T05:00:00+01:00

Le pouvoir des mots

Publié par Delphine Basson Psychologue

Le choix des mots a une influence sur la communication et la réception d'un message. C'est ce que nous apprend la Programmation Neuro-linguistique. Voici un texte qui illustre bien cette notion.

L’aveugle et le publicitaire

Un jour, un non-voyant était assis sur les marches d’un bâtiment avec un chapeau à ses pieds et un morceau de carton portant l’inscription :

"Je suis aveugle, aidez-moi, s’il vous plaît".

Un publicitaire qui passa près de lui remarqua qu’il n’y avait que quelques pièces dans son chapeau.. Il prit son morceau de carton, le retourna, et y écrivit une autre phrase.

En fin de journée, il revint près de l’aveugle: son chapeau était plein de monnaie et même de

billets. Le non-voyant reconnut le pas de l’homme et lui demanda : "Grâce à ce que vous avez écrit tout à l'heure, je reçois bien plus qu'avant... mais qu'avez-vous donc écrit?"

Le publicitaire répondit: : "J’ai seulement réécris la phrase d’une autre manière". Il sourit et s’en alla. Le non-voyant ne sut jamais que sur son carton il était écrit :

"Aujourd’hui, c’est le printemps, et moi je ne peux pas le voir"

La deuxième formule permet aux passants de se mettre à la place de l'aveugle car tous connaissent le bonheur de savourer le printemps : aller sur la carte mentale de l'autre.

 Elle ouvre aussi davantage les canaux sensoriels. Imaginer le printemps éveille tous les sens : visuels (les bourgeons), auditifs (le chant des oiseaux), olfactifs (le doux parfum des fleurs) et kinesthésiques (la température clémente des premiers rayons de soleil). Même si toutes ces illustrations ne sont que la représentation de ma propre carte mentale !

Maintenant, la PNL nous fait prendre conscience aussi que le cerveau n'entend pas la formule négative. Selon vous, comment pourrait-on modifier le message pour le rendre encore plus percutant ?

Je suis ravie de recevoir le groupe PNL ce soir pour la deuxième fois !

Delphine

Le pouvoir des mots

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog