Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #connaissance de soi catégorie

2021-01-23T06:00:00+01:00

Aujourd'hui, je ne m'adresse qu'aux hommes... Ou presque...

Publié par Les Ti bonheurs de Delph

Je viens d'écouter un podcast passionnant, et j'ai envie de vous le partager aujourd'hui.

 

Franck Lopvet, ici interviewé dans Métamorphose, pour la sortie de son dernier livre "Ton autre vie" aborde des sujets cruciaux, des problématiques que nous rencontrons toutes et tous dans notre vie, ces problématiques que nous traitons en séance...

Dans la première partie, il nous expose la problématique de la "répétition" ...

Dans la vie, on tourne en rond, on revit les mêmes scènes, les mêmes blessures même si on a déjà travaillé dessus !

Franck Lopvet

Puis, il expose sa propre expérience et nous explique son besoin suite à un AVC de changer de vie, de changer de personnage, de ne plus jouer le rôle de l'homme qui n'est pas lui !!! 

"Dans ma vie d'avant, j'étais dans la posture du chevalier blanc, l'homme de la situation, du type fiable, du bon père, du bon fils, du bon mari, de l'homme au rdv qui fait ce qu'il faut, qui est droit dans ses bottes... Avec du recul, j'étais une forme de déni ambulant comme on en rencontre beaucoup..."

Franck Lopvet

Oui ! On en rencontre beaucoup ! C'est ça effectivement que je souhaite pointer du doigt !

Je me demande si tous les hommes que je suis ou que j'ai suivis en thérapie ne sont pas tous dans cette problématique. Jouer un rôle, être dans le devoir, la droiture en s'oubliant totalement au point de ne plus se connaître.

 

Messieurs, ce podcast est pour vous !

 

Mesdames, écoutez ce podcast pour mieux comprendre votre conjoint !

Ton autre vie, c'est ce qui sonne le plus juste.
C'était très difficile pour moi de changer de vie, car ma vie était déjà facile, mais je n'étais qu'une forme de caricature de moi. Il est plus facile de transformer une vie faite de sentiments de rejet, d'abandon et de douleurs qu'une vie qui semble rose, être positive alors qu'en fait elle nécessite déni, tension et cachoteries. Une autre partie de moi s'est chargée d'abdiquer cette fausse vie et c'est par le corps que ça s'est fait.

Franck Lopvet

Je vous laisse écouter... Vous trouverez aussi dans ce podcast de nombreuses notions de PNL. On en reparle, ici sur cet article en commentaires ou bien en séance individuelle... !!!

Voir les commentaires

2020-09-23T20:46:14+02:00

"Je ne serais pas arrivée là si..."

Publié par Delphine Basson Psychologue
"Je ne serais pas arrivée là si..."

Respect Madame.! 

Quelle vie ! 

Quelle femme ! 

Quelle artiste ! 

Y a t-il des petits oiseaux et des petits poissons au Paradis ? 

Dans son recueil "Je ne serais pas arrivée là si...", Annick Cojean, journaliste, grand reporter au Monde nous livre le destin de 27 femmes plus merveilleuses les unes que les autres qui ont su exister dans notre société "où les règles sont forgées par les hommes"(cit. Annick Cojean).

J'ai extrait l'histoire de quelques femmes que j'admire ou que j'ai découvertes dans ce livre. De beaux exemples de résilience !!! Juste pour nous faire prendre conscience que la vie peut mal commencer, être terrible, puis s'illuminer grâce à l'amour et à de belles rencontres. Un livre à lire pour découvrir l'histoire de ces 27 femmes mais aussi pour s'interroger sur son propre destin.

Patti Smith, chanteuse

"Je ne serais pas arrivée là s'il n'y avait eu la détermination de ma mère à me mettre au monde et me maintenir en vie. J'étais tellement malade[...] Je n'ai donc depuis jamais fait de choses stupides qui puissent me mettre en danger, ni connu le moindre problème avec l'alcool ou la drogue[...] J'ai toujours fait de mon mieux pour préserver cette vie si précieuse qu'ils m'avaient donnée."

Christiane Taubira, femme militante politique

"Je ne serais pas arrivée là s'il n'y avait eu ce rire tonitruant de ma maman. Ce rire qui révèlait une joie invincible."

Claudia Cardinale, comédienne

"Je ne serais pas arrivée là si la naissance de mon petit garçon, à la suite d'un viol, ne m'avait poussée à m'engager dans le cinéma pour gagner ma vie et être indépendante."

Hélène Grimaud, pianiste

"Je ne serais pas arrivée là si... je n'avais pas été constamment portée par l'amour inconditionnel de mes parents.C'est crucial pour avoir confiance en soi, développer son potentiel et ressentir l'espoir. [...] J'ai la chance de les avoir encore tous les deux. Et cet amour continue de me porter comme il le fera après leur départ. Parce que ce qu'ils m'ont donné est tellement fort que ça porte au-delà de la vie et de la mort."

Juliette Gréco, chanteuse

"Je ne serais pas arrivée là si...si on ne m'avait pas aimée. [...] Ma mère n'a fait que me mettre au monde. [...] Elle ne m'aimait pas. Elle m'a dit un jour que j'étais le fruit d'un viol. [...] Je n'étais qu'un mauvais souvenir. [...] Mais je l'ai aimée. Maintenant, non, je la comprends, je la respecte,mais je ne l'aime plus. Puis des gens peu ordinaires se sont vite trouvés sur mon chemin. Oui, j'ai été aimée beaucoup, beaucoup, étrangement."

Virginie Despentes, écrivaine, réalisatrice

"Je ne serais pas arrivée là si... je n'avais pas arrêter de boire à 30 ans. [...] La première fois, j'avais 12 ans... et je suis tombée amoureuse de l'alcool, vraiment amoureuse. " 

Et vous ? Si vous deviez compléter cette phrase "je ne serais pas arrivée là si..." que diriez-vous ? Voici un Mémo psycho qui reprend la quatrième couverture du livre à imprimer pour vous aider dans votre réflexion.

"Je ne serais pas arrivée là si..."

Voir les commentaires

2020-07-29T13:53:59+02:00

Petit exercice pour gagner en confiance en soi

Publié par Les Ti bonheurs de Delph

Aujourd'hui, je vous propose un exercice pour développer la confiance en soi. Exercice suggéré par Laurence Lovichi, qui m'a formée au début du confinement à la pratique de l'hypnose à distance.

 

Voici ce que Laurence écrit sur les réseaux sociaux :

"Beaucoup de mes clientes viennent me consulter parce qu’elles ont perdu confiance en elles. J’aimerais
ce soir vous proposer un petit exercice simple ET rigolo.
 
Prenez une perruque, ou un maquillage que vous n’oseriez pas d’habitude, ou une tenue, 
Jouez le jeu, et préparez vous vraiment, mettez vous sur votre 31 en transformant quelque chose de vous 
😉 moi j’ai choisi une perruque car cela m’amuse beaucoup 💙
 
Et puis imaginez vous vivre les situations dans lesquelles vous n’avez pas confiance en vous.
Qu’est ce que ça change pour vous ? 
Qu’a cette version de vous qui vous manquait avant ? 
Le but n’est pas de se prendre pour une autre ou de sortir à l’extérieur, mais simplement de vous mettre
dans la peau d’une version de vous même qui ose faire et etre ce qu’elle veut
Qu’est ce que ça vous permet par rapport à d’habitude ? 
Comment vous ressentez vous ? 
Qu’est ce que vous vous dites de vous même ? 
Vous allez ressentir des choses particulières qui ( toujours dans votre imaginaire, pour l’instant) vous
permettent pleins d’autres possibilités.
 
Le changement est simple. C’est la résistance que vous mettez entre vous et ce changement qui vous arrête. 
 
Que voulez vous changer ? 
Pour quoi faire ? 
Et si vous pouviez changer maintenant là tout de suite ... ? 
 
Ce n’est pas de la magie. Personne ne peut le faire à votre place mais c’est mon métier de vous permettre
de trouver le changement en vous et de vous aider à l’activer 
 
Laurence Lovichi
Thérapeute Coach Formatrice"
 
 
 

Alors, j'ai testé pour vous et voici les résultats de l'expérience me concernant :

 
Celles qui me connaissent, savent bien que cette photo ne me correspond pas du tout. Aujourd'hui, je sors de mes habitudes et je teste l'exercice proposé par Laurence Lovichi. Le fait de mettre du vernis m'étoustille les doigts : je sens comme des petits picotements infinis. Ça vous parle ça? C'est quand même dingue ! Comme si mon cerveau faisait un focus sur mes ongles sans même que j'aie besoin de les regarder. Et alors, quand je vois mes mains, je me surprends à chaque fois, comme quand on change de coupe de cheveux et qu'on se surprend dans la glace. Ça vous parle aussi ça, non ?
 
Ces ongles vernis me renvoient à différentes personnes rencontrées dans ma vie, même petite fille : certaines que j'apprécie ou que j'ai appréciées et d'autres moins, voire franchement moins ! C'est comme des ancrages que je réactive : l'occasion de vivre certaines situations avec un autre point de vue. Alors j'expérimente en imaginant ce que ma prof d'anglais du collège ou mon ancienne collègue ou encore certaines personnes moins chères à mes yeux, pourraient ressentir dans cette situation difficile que je vis en ce moment. C'est quand même passionnant d'avoir une autre vision des choses.  Par exemple, je me demande "comment Marie-Anne réagirait dans ce contexte difficile ?" ou bien "quel conseil me donnerait-elle dans une telle situation ?".
 
Franchement, intéressant ! Cet exercice m'a permis de prendre du recul, de gérer mon émotion et d'activer de nouvelles ressources. Je dirais même que je n'ai plus considéré la situation difficile comme un problème. Merci Laurence. 
 

Alors, à vous de jouer ! Testez et commentez ! Vos retours d'expérience seront riches pour tout le monde...

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog