Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

biblio

2020-09-23T20:46:14+02:00

"Je ne serais pas arrivée là si..."

Publié par Delphine Basson Psychologue
"Je ne serais pas arrivée là si..."

Respect Madame.! 

Quelle vie ! 

Quelle femme ! 

Quelle artiste ! 

Y a t-il des petits oiseaux et des petits poissons au Paradis ? 

Dans son recueil "Je ne serais pas arrivée là si...", Annick Cojean, journaliste, grand reporter au Monde nous livre le destin de 27 femmes plus merveilleuses les unes que les autres qui ont su exister dans notre société "où les règles sont forgées par les hommes"(cit. Annick Cojean).

J'ai extrait l'histoire de quelques femmes que j'admire ou que j'ai découvertes dans ce livre. De beaux exemples de résilience !!! Juste pour nous faire prendre conscience que la vie peut mal commencer, être terrible, puis s'illuminer grâce à l'amour et à de belles rencontres. Un livre à lire pour découvrir l'histoire de ces 27 femmes mais aussi pour s'interroger sur son propre destin.

Patti Smith, chanteuse

"Je ne serais pas arrivée là s'il n'y avait eu la détermination de ma mère à me mettre au monde et me maintenir en vie. J'étais tellement malade[...] Je n'ai donc depuis jamais fait de choses stupides qui puissent me mettre en danger, ni connu le moindre problème avec l'alcool ou la drogue[...] J'ai toujours fait de mon mieux pour préserver cette vie si précieuse qu'ils m'avaient donnée."

Christiane Taubira, femme militante politique

"Je ne serais pas arrivée là s'il n'y avait eu ce rire tonitruant de ma maman. Ce rire qui révèlait une joie invincible."

Claudia Cardinale, comédienne

"Je ne serais pas arrivée là si la naissance de mon petit garçon, à la suite d'un viol, ne m'avait poussée à m'engager dans le cinéma pour gagner ma vie et être indépendante."

Hélène Grimaud, pianiste

"Je ne serais pas arrivée là si... je n'avais pas été constamment portée par l'amour inconditionnel de mes parents.C'est crucial pour avoir confiance en soi, développer son potentiel et ressentir l'espoir. [...] J'ai la chance de les avoir encore tous les deux. Et cet amour continue de me porter comme il le fera après leur départ. Parce que ce qu'ils m'ont donné est tellement fort que ça porte au-delà de la vie et de la mort."

Juliette Gréco, chanteuse

"Je ne serais pas arrivée là si...si on ne m'avait pas aimée. [...] Ma mère n'a fait que me mettre au monde. [...] Elle ne m'aimait pas. Elle m'a dit un jour que j'étais le fruit d'un viol. [...] Je n'étais qu'un mauvais souvenir. [...] Mais je l'ai aimée. Maintenant, non, je la comprends, je la respecte,mais je ne l'aime plus. Puis des gens peu ordinaires se sont vite trouvés sur mon chemin. Oui, j'ai été aimée beaucoup, beaucoup, étrangement."

Virginie Despentes, écrivaine, réalisatrice

"Je ne serais pas arrivée là si... je n'avais pas arrêter de boire à 30 ans. [...] La première fois, j'avais 12 ans... et je suis tombée amoureuse de l'alcool, vraiment amoureuse. " 

Et vous ? Si vous deviez compléter cette phrase "je ne serais pas arrivée là si..." que diriez-vous ? Voici un Mémo psycho qui reprend la quatrième couverture du livre à imprimer pour vous aider dans votre réflexion.

"Je ne serais pas arrivée là si..."

Voir les commentaires

2020-07-25T11:54:34+02:00

Encore une danse

Publié par Les Ti bonheurs de Delph

Je viens de lire un "vieux" Katherine Pancol récupéré dans une boite à livres : "vieux" car d'occasion, publié en 1998, les personnages du livre font leurs achats en francs... J'adore l'idée de ces boites à livres. Il faut fouiller pour éventuellement trouver un bon bouquin parfois une perle parmi les séries Arlequin, Molière et autres romans étudiés au collège ou encore livres mystiques et sectaires qui font passer des messages à une population perdue et naïve (tous les moyens sont bons...!)

Bref... Quand j'ai vu Katherine Pancol, j'ai pris car c'est un auteur que j'aime bien et ma tendance est de lire tout le registre d'un auteur quand j'en trouve un sympa comme si j'étais accrochée à son hameçon ! Je n'ai pas été déçue. Nous suivons Clara, entourée de son frère et de ses amies : une tranche de vie, une fille tourmentée, envahie de doutes et de fortes émotions, une belle amitié construite dès l'adolescence qui aujourd'hui doit faire face à une problématique lourde. Ces belles relations seront-elles assez solides ?

J'ai bien aimé. Le livre se lit vite, plutôt destiné aux filles qui ont besoin de se reposer sur un transat. Ça tombe bien, c'est la période !

 

 

Je vous extrais une tirade du livre qui fait réfléchir. Joséphine a l'habitude d'écrire à mon amie Clara. Là, elle lui raconte que sa fille Julie est invitée à l'anniversaire de Laetitia, sa meilleure amie qu'elle n'a pas vue depuis un an suite à son déménagement. Or, malgré le fait d'être ravie et toute excitée à l'annonce de la fête d’anniversaire, Julie, la petite fille, préfère décliner l'invitation par peur d'avoir de la peine après. Voici ce que Joséphine écrit alors :

"Je ne peux pas te dire à quel point j'étais bouleversée : ma fille s'économise le sentiment. A huit ans ! Elle gère son capital affectif comme... sa mère."

 

Intéressant, non ? Ça vous parle ? Vous arrive t-il de vous économiser le sentiment ? Préférez-vous éviter vivre une expérience, même positive, par peur de ne pas savoir gérer vos émotions après ?

Vos réflexions, commentaires sont les bienvenus... Vos idées, suggestions, astuces le sont également...

 

Bel été !

Belles lectures !

 

Voir les commentaires

2020-05-14T05:00:00+02:00

Cerveau gauche / Cerveau droit

Publié par Delphine Basson Psychologue

Une petite vidéo ce matin pour expliquer le mécanisme du cerveau droit et cerveau gauche aux enfants. Une bonne façon de les accompagner et de leur apprendre à gérer leurs émotions.

Les grands aussi... peuvent s'en inspirer...

Méthode utilisée la semaine dernière avec le groupe "Mieux se connaitre pour mieux réussir sa scolarité" : merci de montrer la vidéo à votre enfant.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog