Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ado

2020-03-03T12:14:35+01:00

Etes-vous un "Boomer" ?

Publié par Les Ti bonheurs de Delph

"Êtes-vous un "Boomer"?

Voici une question qui tue !!! 

Une question qui tue ???

Oui, oui, je sais, je suis une "Boomer"....

 

Je vous ai souvent présenté l'univers des ados dans ce blog : leur musique, leur vocabulaire... Aujourd'hui, c'est un peu spécial ! Ce sont les ados qui rentrent dans notre univers. Si si !!! Connaissez-vous le hit du moment chez les ados ? Connaissez-vous Mcfly & Carlito ? 2 youtubers déjantés qui amusent nos ados avec 5.38M d'abonnés quand même !

Alors je vous préviens, en employant le mot "hit", je reste "Boomer" et malheureusement si vous le comprenez vous faites vous aussi partie de cette catégorie de "Boomer". 
 
Logiquement, les "boomer" sont nés à l'après guerre et font partie des baby-booms. Mais selon nos ados, les boomers représentent toutes les catégories de... Vieux. Un nouveau mot pour nous aider à mieux gérer notre susceptibilité !!! Alors, à 70 ans et plus on est "boomer", certes, mais à 50 ans aussi et j'ai même l'impression que les 40 ans ne sont pas oubliés... Sic !!!  Moralité : mieux vaut  peut-être ne pas faire des enfants trop tôt par peur de se retrouver dans la catégorie "vieux c**s" avant l'âge...
 
Écoutez la chanson que les ados écoutent en boucle et si vous vous reconnaissez, si vous utilisez certaines expressions... vous êtes "bOOmer"!!!
 
Bon visionnage et bienvenue dans l'univers des ados ! 
2 433 159 vues sur YouTube depuis le 27 février dernier, tout en sachant que YouTube est presque un site de "boomer"... 

L'expression "OK Boomer" a été employée pour la première fois par Chlöe Swarbrick, femme parlementaire écologiste de 25 ans, interrompue par un membre plus âgé du Parlement néo-zélandais alors qu'elle tentait d'alerter sur l'urgence climatique.

"Ok BOOMER !"

Chlöe Swarbrick

Cliquer pour visionner l'intervention de Chlöe Swarbrick

Et si vous employez au moins une de ces expressions...

"La classe à Dallas" / "En avant Guigamp" "A plus dans le bus" / "Il n'y a plus de saison" / "Emballer c'est peser" / "Cool Raoul" / et...

"Tu ne peux pas comprendre tu es trop jeune"....

Postez-moi un commentaire... devil

Voir les commentaires

2019-09-13T23:41:00+02:00

La lettre que votre ado n’arrive pas à vous écrire

Publié par Delphine Basson Psychologue

rédigée par la psychologue Gretchen Schmelzer pour nous aider à mieux comprendre cette période si complexe de l'adolescence faite de tant de bouleversements !

 

La lettre que votre ado n’arrive pas à vous écrire

"Cher parent,

Ce conflit dans lequel nous sommes maintenant, j’en ai besoin. J'ai besoin de ce combat. Je ne peux l’expliquer parce que je n'ai pas le vocabulaire pour le faire, et de toute façon ce que je dirais n’aurait pas de sens. Mais j’ai besoin de ce combat. Désespérément. J’ai besoin de te détester pour le moment, et j’ai besoin que tu y survives. J’ai besoin que tu survives au fait que je te haïsse, et que tu me haïsses. J’ai besoin de ce conflit, même si je le hais. Peu importe ce sur quoi nous sommes en conflit : l’heure du coucher, les devoirs, le linge sale, ma chambre en désordre, sortir, rester à la maison, partir de la maison, ne pas partir, la vie de famille, petit(e) ami(e), pas d’amis, mauvaises fréquentations. Peu importe. J’ai besoin de me battre avec toi au sujet de ces choses et j’ai besoin que tu t’opposes à moi en retour, j’ai besoin de me battre avec toi et que tu te battes avec moi. J’ai besoin que tu sois de l’autre côté de la corde, celle que je tire sans cesse. Autrefois, je savais qui j’étais, qui tu étais et pourquoi nous étions là mais maintenant,  je ne sais plus, je suis perdu.  En ce moment, je cherche mes limites, et parfois je ne peux les trouver qu’à travers celles que tu me mets quand je te pousse à bout. Repousser les limites me permet de les découvrir.  Alors je me sens exister, et pendant une minute je peux respirer. Et je sais que tu te rappelles l’enfant plus gentil que j’étais. Je le sais, parce que cet enfant me manque aussi, et parfois cette nostalgie est ce qu’il y a de si pénible pour moi en ce moment.  J’ai besoin de t’affronter et de savoir que peu importe le mal que je te fais, nous sommes toujours là, ensemble. J’ai besoin de ton amour même quand je t’offre le pire de moi-même. Et, je sais que cela est difficile, pour toi et pour moi, de me voir comme une personne difficile. J’ai besoin de ce combat et de constater que, quelle que soit l’intensité de mes émotions, elles ne détruiront ni toi ni moi. Je veux que tu m’aimes même quand il semble que je ne t’aime pas. J’ai besoin maintenant que tu t’aimes toi et que tu m’aimes moi, pour notre bien à tous les deux. Je sais que ça craint de ne pas être aimé et d’être étiqueté comme étant le méchant. Je ressens la même chose à l’intérieur, mais j’ai besoin que tu le tolères, et que tu obtiennes de l’aide d’autres adultes, amis, parents d’ados car moi, actuellement, je ne peux pas t’aider. Ne m’abandonne pas. N’abandonne pas ce combat. J’en ai besoin. C’est ce conflit qui va m’apprendre que mon ombre n’est pas plus grande que ma lumière. C’est ce conflit qui va m’apprendre que des sentiments négatifs ne signifient pas la fin d'une relation. C’est ce conflit qui va m’apprendre à m’écouter moi-même, quand bien même cela pourrait décevoir les autres. Et ce conflit particulier prendra fin. Comme tout orage, il se calmera. Et je l’oublierai, et tu l’oublieras. Et puis il reviendra. Et j’aurai besoin que tu t’accroches de nouveau à la corde. J’en aurai besoin encore et encore, pendant des années.

Je sais que c’est un travail ingrat d’être parent. Je risque même de te montrer aucune gratitude pour cela, de n’être jamais reconnaissant pour le rôle que tu as tenu. Au contraire, je critiquerai tout ce que tu as fait de mal et je compterai à nouveau sur ta capacité à mener la bataille. Il semblera que rien de ce que tu ne fais ne soit jamais assez. Et pourtant, je m’appuie entièrement sur ta capacité à rester dans ce conflit. Peu importe à quel point je m’oppose, peu importe combien je boude, peu importe à quel point je m’enferme dans le silence, s’il te plaît, accroche-toi, reste debout et tiens l’autre extrémité de la corde. Et sache que tu fais le travail le plus important que quelqu’un puisse faire pour moi en ce moment.

Avec amour, ton ado." 

 

Je dédicace ce post à mon fils Anatole, 14 ans,  petit ange petit démon en pleine métamorphose en ce moment. 💕

Delphine

Voir les commentaires

2019-06-16T11:34:33+02:00

Aujourd'hui est une journée particulière...

Publié par Delphine Basson Psychologue

Nous sommes dimanche, jour de repos... L'occasion de nous détendre...

Aujourd'hui est un jour particulier pour tous ceux qui passent le bac la semaine prochaine.

Alors, je vous propose au programme de la journée : 

- détente avec un exercice de respiration

- ballade ou sport pour bien se vider la tête

- un peu de philo pour... se mettre en jambes...

La respiration au carré

Voici un exercice de respiration très efficace pour se recentrer et se détendre, aujourd'hui mais aussi pendant les épreuves du bac !

Inspirez quand le point monte, bloquez votre respiration à l'horizontal, expirez quand le point descend et bloquez votre respiration à l'horizontal.

 

DEHORS !!! Prenez l'air pour de vrai et non une vidéo !!!

Pensez à vous aérer l'esprit et à être en contact avec la nature : marche à pieds, footing, vélo, mais aussi foot avec les copains copines !!!

 

Une dose de philo

Et pour avoir bonne conscience, voici une autre façon de réviser ou d'apprendre. Quelques citations chopées deci delà pour épater demain devant sa copie ou devant la machine à café....

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog