Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche pour “enfant intérieur”

2019-06-01T05:00:00+02:00

Un papillon a caressé mon coeur

Publié par Delphine Basson Psychologue

La perte d'un être cher est un véritable chaos dans nos vies. J'accompagne en ce moment plusieurs patients face à ce chaos. Pour tenter de mieux comprendre ce qu'ils vivent, j'ai lu Un papillon a caressé mon coeur de Corine Fauquenoi, Ed L'Harmattan, 2017.

(155.93 FAU référence de la médiathèque locale)

Superbe témoignage d'une femme, mère de 2 petits garçons, face au décès de son mari dans un accident de voiture. Elle exprime son ressenti, sa perte de repères, la vie qui continue... 

Ces quelques extraits résonneront en vous et vous donneront envie de lire ce livre pour peut-être mieux comprendre ce que vous vivez si un drame est aussi arrivé dans votre vie.

La perte de sens

« Voilà. Bernard est mort. Tous mes sens allaient être mis sens dessus dessous. Je me voyais brutalement privée de tout ce qui m’unissait sensoriellement à lui. Il allait falloir me déshabituer, me désintoxiquer de sa présence. Désormais il y aurait un « plus jamais ».

Ne plus entendre sa voix.

Ne plus jamais avoir son écoute.

Ne plus jamais le voir.

Ne plus jamais me voir dans son regard.

Ne plus jamais sentir la chaleur de ses bras.

Ne plus jamais goûter ses baisers.

Ne plus jamais danser le rock endiablé avec lui.

Ne plus jamais partager un repas ensemble.

Ne plus jamais avoir de projets avec lui.

Ne plus jamais… La négation du temps que nous partagions. La négation de notre vie qui n’existerait plus. La négation d’une partie de mon être qui disparaissait avec lui. Mais quel était donc le sens de tout ça ? Mais qu’allais-je faire  de ma vie désormais ? »

Comment continuer à vivre dans ce chaos, face à ce vide ?

(Re)trouver la magie de la vie

« je laissais la Vie m’envahir, celle avec un grand V. Le vide en moi était si immense que je ne voyais rien d’autre à faire que de lui laisser la place, lâcher-prise, improviser. Il n’y avait plus de règles, plus de plans de bataille, plus d’objectifs, sinon celui de survivre du mieux que je pouvais. J’étais en contact avec mes envies, mes besoins et j’avais l’audace de les écouter et de les satisfaire. Plus rien ne me faisait peur puisque je venais d’affronter le pire. Ma peur laissait place à mes désirs, à celle que j’étais réellement, à ce que je voulais faire de ma vie. »

Quelles leçons tirées de cette expérience ? Peut-être apprendre à vivre ?

« dédaigner la mort, c’est négliger la vie… »

« chercher un sens à la mort m’a amené à chercher un sens à ma vie. »

« ne pas oublier l’essentiel : profiter et créer des petits bonheurs au lieu de me laisser bouffer par ces petits riens et de les entretenir. »

Les contes, les légendes, la spiritualité peuvent ouvrir notre point de vue sur la mort mais aussi sur la vie !

S’ouvrir à l’invisible

« Une légende amérindienne raconte qu’à l’entrée dans la mort, un Grand Aigle apparaît et pose 3 questions :

  • Comment as-tu aimé ?
  • Qu’as-tu fait de ta vie ?
  • Qu’as-tu fait pour aider les autres ?

Etre en capacité de pouvoir répondre à ces questions à l’heure de ma mort donne aujourd’hui un sens à ma vie. »

Vous trouverez dans ce livre de très nombreuses références bibliographiques sur le sujet, références que l'auteur nomme "pépites qui ont éclairé mon chemin" ...

Je vous poste, ici, en conclusion la citation de François Garagon, qui correspond bien à ma vision de vie et à ma pratique professionnelle...

« Tu sais, ça m’est déjà arrivé d’être bien malheureuse. Eh bien, je me suis aperçue que la seule façon de chasser le brouillard qui plane à l’intérieur, c’est de faire briller un moment des rayons de sourire. Tu me diras : c’est difficile de sourire quand on est malheureux. En fait, on apprend. Et on s’aperçoit vite qu’il est encore plus difficile d’être malheureux quand on sourit. » François Garagnon, Jade et les sacrés mystères de la vie

François Garagnon

Et c'est à la fin du livre que le titre prend tout son sens... Mais représente donc le papillon ?

Bonne lecture

Voir les commentaires

2019-05-12T09:02:47+02:00

L'art de la simplicité Dominique Loreau

Publié par Delphine Basson Psychologue

Dominique Loreau est une française, installée au Japon depuis les années 70 et s’est imprégnée du mode de vie de son pays d’adoption. Dans ces différents livres, elle nous apprend à désencombrer notre intérieur pour ne posséder que l’essentiel et se détacher de nos possessions, de nos contraintes et de nos tentations. Son raisonnement, « Acheter moins mais mieux, vivre dans la légèreté matérielle aussi bien que mentale, voilà, à mon sens, le vrai but du désencombrement. »

 

J’ai testé pour vous !

 

Je désencombre ma maison, mes armoires de fringues depuis 16 mois, maintenant, je n’ai toujours pas fini, mais quel bonheur ! Nous retrouvons de l’espace, du vide dans nos pièces de vie. Les placards désencombrés nous permettent de ranger, chaque chose utile a sa place, le ménage est rapide car il n’y a plus d’obstacles ! La chose la plus étonnante à mes yeux est le « repos visuel ». Nos yeux ne sont plus sollicités, stimulés par tous ces objets, ces décos. Pourtant, je peux vous assurer que je suis une fan de déco, mais depuis quelque temps, ma déco est devenue minimaliste comme moi et les beaux objets sont encore plus mis en valeur. Persuadée, convaincue et passionnée par ce nouveau courant, qui est à mon sens loin d’être un effet de mode, mais plutôt une méthode d’apaisement inspirée des grands maitres zen, j’ai eu envie de vous présenter à ma façon le livre de Dominique Loreau, L’art de la simplicité.

 

Ce livre est adressé « à tous ceux qui désirent vivre plus simplement et donc mieux matériellement, physiquement, psychologiquement, spirituellement, afin de les aider à explorer l’immense potentiel dont ils sont dotés. » « Notre époque commence à prendre conscience des dangers dus aux excès et à l’opulence, et de plus en plus nombreuses sont les femmes qui souhaitent redécouvrir les joies et les bienfaits d’une vie plus simple, plus naturelle, qui au-delà des sirènes toujours plus voraces de la société de consommation, recherchent un sens à leur vie tout en restant en harmonie avec leur époque. C’est à elles que ce livre s’adresse. J’espère qu’il leur permettra d’appréhender, de façon très concrète, cet art de vivre aussi pleinement que possible qu’est l’art de la simplicité. »

L'art de la simplicité Dominique Loreau

Optez pour le minimalisme 

TRUCS ET ASTUCES

Apprenez à éliminer en douceur mais avec rigueur. Arrêtez-vous un moment et réfléchissez à tout ce que vous pouvez faire pour avoir une vie plus facile. Demandez-vous :

  • Qu’est ce qui complique ma vie ?
  • Est-ce que ça en vaut la peine ?
  • Quand suis-je la plus heureuse ?
  • Est-ce que le fait d’avoir est plus important que le fait d’être ?
  • Jusqu’à quel point puis-je me contenter de peu ?

Un conseil : faites des listes, elles vous aideront à désencombrer votre existence. »

L'art de la simplicité Dominique Loreau

TRUC ET ASTUCES

Apprenez à éliminer en douceur mais avec rigueur. Arrêtez-vous un moment et réfléchissez à tout ce que vous pouvez faire pour avoir une vie plus facile. Demandez-vous :

  • Qu’est ce qui complique ma vie ?
  • Est-ce que ça en vaut la peine ?
  • Quand suis-je la plus heureuse ?
  • Est-ce que le fait d’avoir est plus important que le fait d’être ?
  • Jusqu’à quel point puis-je me contenter de peu ?

Un conseil : faites des listes, elles vous aideront à désencombrer votre existence. »

« Nombreux sont ceux pour qui les richesses matérielles représentent le reflet de leur vie, une preuve qu’ils existent. Ils associent consciemment ou non leur identité et l’image qu’ils ont d’eux-mêmes à ce qu’ils possèdent. Plus ils ont, plus ils se sentent sécurisés, accomplis. […] Trop de choses nous envahissent, nous emportent et nous détournent de l’essentiel. Notre esprit à son tour devient aussi encombré qu’un grenier plein de vieilleries accumulées avec le temps, qui nous empêchent de bouger et d’aller de l’avant. Or, vivre, c’est précisément aller de l’avant. Accepter la multiplicité et les accumulations mène à la confusion, aux soucis et à la lassitude. »

L'art de la simplicité Dominique Loreau

La maison

« La maison devrait être un lieu de repos, une source d’inspiration, une aire thérapeutique. Nos villes sont surpeuplées, bruyantes, avec trop de couleurs et de distractions visuelles qui nous agressent et nous blessent. C’est à la maison de nous redonner l’énergie. […] Lorsqu’une maison est vide, exceptée quelques belles et parfaites nécessités, elle devient un havre de paix. Chérissez-la, nettoyez-la et habitez-la avec respect, cela dans le but de servir à protéger votre trésor le plus précieux : vous-même. C’est lorsque l’on n’est plus préoccupé par les considérations matérielles que l’on s’épanouit. »

Humour !

« Jetez vos gadgets, dites à votre entourage que la seule chose que vous voulez, c’est ne pas posséder, échangez vos vieilles armoires contre un canapé moelleux, votre argenterie contre des sanitaires chromés, les robes que vous ne portez jamais contre un lainage de qualité, vos relations contre plus de temps pour les vrais amis et vos séances chez le psychologue contre une caisse de Moët et Chandon ! »

L'art de la simplicité Dominique Loreau

"Le pouvoir des fleurs :

Offrez-vous une fois par semaine quelques fleurs, pour apporter de la gaieté à votre intérieur et à votre moral, même si cela ne se concrétise que par une rose sur votre table de nuit ou un bouquet de boutons d’or dans la salle de bains. Les fleurs apportent de la fraicheur, et, dit-on, aident à faire baisser le taux d’adrénaline dans les moments de stress. Tout comme les fruits et l’air frais, elles sont indispensables à notre bien-être. »

Pour être zen :

TRUCS ET ASTUCES

- Faites une promenade d’une demi-heure chaque jour.

- Faites la sieste quand vous le pouvez, même cinq minutes à votre bureau.

- Regardez l’album de vos photos préférées, votre vie s’y déroule... Regarder des photos, c’est redevenir soi-même.

- Consacrez qq minutes de votre journée à un projet qui vous est cher (lire un auteur, préparer un voyage, faire un arbre généalogique…)

- Ne faites qu’une chose à la fois.

- Apprenez à dire non avec grâce et fermeté.

- Répondez au téléphone lentement.

- Vivez à un rythme plus lent et en travaillant moins, en refusant les heures supplémentaires ou en prenant un travail à mi-temps si vous le pouvez.

- Évitez la routine (si vous buvez du café, prenez du thé, variez le trajet de votre travail à votre domicile…)

L'art de la simplicité Dominique Loreau

Astuces beauté pour être zen

TRUCS ET ASTUCES

- Entraînez-vous à laisser passer toutes ces émotions avec autant de légèreté que possible, comme si elles ne pouvaient vous toucher, afin de préserver vos ressources vitales. Elles ont plus d’efficacité qu’une crème de chez Molinard… Efforcez-vous pour être belle, de rester neutre, doucement détachée et de vous sentir le moins possible concernée. Regardez-vous dans un miroir et cherchez-y les moindres petits signes de négativité, de soucis, de fatigue ou de colère. Puis relaxez-vous et souriez-vous. »

- De temps en temps (une à deux fois par mois), lorsque vous prenez votre bain, enduisez votre corps d’huile avant d’entrer dans une eau assez chaude. Contrairement à ce que vous craignez, l’huile (pas plus d’une cuillère à soupe) ne graissera absolument pas l’eau du bain ; elle sera complètement absorbée par le corps dans lequel elle pénétrera d’autant plus facilement que les pores se seront dilatés sous l’effet de la chaleur. Avec de la musique de Vivaldi et une bougie parfumée, la relaxation sera complète. »

L'art de la simplicité Dominique Loreau

Nos pensées :

« L’inquiétude n’est qu’une pensée. Rien de plus. Il y a 300 ans, le mot « pensée » signifiait en anglais « inquiétude ». 90% des choses pour lesquelles nous nous faisons du soucis n’arrivent jamais. Les grandes catastrophes, comme les tremblements de terre, les incendies et les maladies graves existent, certes. Mais si tout ce que nous envisageons quotidiennement n’est que catastrophes, c’est que celles-ci sont plus souvent dans note tête que dans le monde extérieur. Emotions, anxiétés, dépressions nerveuses sont toxiques. Nous nous détruisons mentalement et physiquement avec la rébellion, la peur, la jalousie, les frustrations, la haine, le ressentiment… Les pensées négatives obstruent le cerveau, empêchant l’amour et le bonheur d’y circuler librement. »

L'art de la simplicité Dominique Loreau

Etre soi :

« Quand vous compromettez vos rêves et vos propres valeurs pour quelqu’un d’autre, vous perdez un peu de vous-même, un peu de votre force. Plus vous compromettez vote authenticité, moins vous serez forte. Laissez derrière vous tout ce qui n’est pas enrichissant et coupez les liens avec les croyances, les valeurs et les obligations qui ont été vôtres dans une période de votre vie mais qui ne correspondent plus à ce que vous êtes maintenant. Ne soyez pas la personne qu’on s’attend à ce que vous soyez, mais la personne que vous, vous voulez être. Sachez avec précision et fermeté ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. »

L'art de la simplicité Dominique Loreau
L'art de la simplicité Dominique Loreau
L'art de la simplicité Dominique Loreau
L'art de la simplicité Dominique Loreau
L'art de la simplicité Dominique Loreau

Achetez et lisez ce livre !!!!

C'est la meilleure ordonnance qui soit pour être zen !!!!
Bon dimanche...

Delphine

A écouter tout en repassant !!!

Voir les commentaires

2018-11-07T21:25:06+01:00

Fleurs de Bach : RESCUE

Publié par Delphine Basson Psychologue

 

bach.jpg

 

 

 

"Le Rescue® ou Remède d’urgence, extraordinaire combinaison de 5 Fleurs, élaborée par le Dr Bach en 1930, pour pallier à une situation de stress ou d’angoisse à un moment « T ». Il a mis au point cette composition particulière alors qu’il portait des soins en urgence à un pêcheur recueilli inerte après un accident de pêche.

Ces 5 Fleurs couvrent la quasi-totalité des mécanismes réactionnels au stress ainsi que les situations comme :

  • la perte du contrôle émotionnel
  • la déconnexion
  • la précipitation
  • le traumatisme
  • la peur panique
  • la gestion d'une situation délicate
  • une dispute
  • un deuil… 

 

C’est aussi la seule composition préparée d’avance qu’il ait conçue, contrairement aux autres quintessences parmi les 38, qui doivent être administrées d’après un entretien personnel approprié à la personnalité du patient et hors Urgence. A utiliser à titre préventif, momentané ou à postériori, celui-ci agit immédiatement même pour les plus sceptiques : il faut l’essayer pour y croire !

 

Posologie : 4 gouttes ou pschitts directement dans la bouche ou dans un verre d’eau, humecté sur les lèvres ou pour un bébé ou jeune enfant dans l’eau du bain... à renouveler jusqu’à apaisement. Son usage peut être fréquent car il n’y a pas de risque de surdosage, d’accoutumance ou d’allergie tout comme pour l’ensemble des quintessences ; ce remède est utilisé par des sages-femmes dans de nombreuses maternités, par des naturopathes, Kinésiologues ou ostéopathes qui l'utilisent pour détendre leurs patients trop tendus en début de séance, certaines unités de soins palliatifs et certaines casernes de pompiers avant d'aller AU FEU etc…

 

 

Les 5 Fleurs de Bach sont :


  1. IMPATIENS : Aide à gérer l’énervement, l’impatience et évite toute action intempestive : anxiété, précipitation, irritation que l’on peut exprimer lors d’un évènement contrariant, avant ou après l’épreuve.
  2. ROCK ROSE : Aide à gérer les peurs paniques et terrifiantes ; atténue les signes physiques d’angoisse : paralysie, souffle coupé, transpiration, tremblement.
  3. CHERRY PLUM : Aide au contrôle et à la maîtrise de soi, évite la perte du contrôle émotionnel ou le « pétage de plombs » !
  4. STAR OF BETHLEHEM : Aide au recentrage et apporte stabilité à résister aux chocs émotionnels, chagrins, et souffrances.
  5. CLEMATIS : Aide à la reconnexion, à rester concentré et à garder le contact avec la réalité ; à l’extrême, évite la perte de connaissances.

 

Le Rescue® peut en toute occasion et pour tout âge, apporter secours à la personne qui en ressent le besoin, apaisement et capacité à gérer la suite à donner à une situation fortement déstabilisante lors de difficultés mineures ou majeures.


En amont, Il aide à préparer un moment difficile, à garder son sang froid, à être bien présent, à mieux gérer son stress, à apaiser ses peurs et ses effets perturbants, à se calmer, à prendre du recul face à la situation et à avoir une vue d’ensemble.


A postériori, l’équilibre émotionnel est rétabli + rapidement avec le soutien du Rescue®.
Nous sommes tous différents émotionnellement face à une difficulté, par exemple :.
- un élève qui a peur d’une épreuve notée, de parler devant toute la classe, un enfant ayant des cauchemars, qui vient d’avoir un choc, une chute, une défaite sportive etc..
- en cas de RV important, de trac, de phobies (ascenseur, avion, tunnel…), avant une intervention médicale ou chirurgicale (accélère le rétablissement), après un accident, une dispute, un deuil…
- ou pour des situations extrêmes comme des vertiges, après une chute, crise d’épilepsie, de spasmophilie ou de nerfs, un malaise etc…
Le Rescue® peut aussi et de manière efficace être utilisé pour les animaux, ou plantes en difficulté.
Il existe aujourd’hui d’autres produits dérivés du RESCUE® :

LE RESCUE NUIT :
Aux 5 Fleurs explicitées plus haut, la Fleur WHITE CHESTNUT (Marronnier Blanc) a été rajoutée au mélange de base pour palier aux difficultés à se rendormir.
White Chestnut, Fleur des Pensées évite de ruminer, ressasser et retourner les mêmes problèmes dans tous les sens ; c’est habituellement ce qui se passe la nuit lorsque l’on se réveille. White Chestnut rétablit le calme et la paix intérieure, permet au cerveau de se mettre au repos malgré les conflits intériorisés ce qui va permettre de se RENDORMIR…et de lâcher prise…"

 


Extrait de la page Facebook Mes fleurs de Bach

Source Isabelle Bourdeau, Conseillère agrée

 

 

 


 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog