Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #deces catégorie

2020-05-14T05:00:00+02:00

Cerveau gauche / Cerveau droit

Publié par Delphine Basson Psychologue

Une petite vidéo ce matin pour expliquer le mécanisme du cerveau droit et cerveau gauche aux enfants. Une bonne façon de les accompagner et de leur apprendre à gérer leurs émotions.

Les grands aussi... peuvent s'en inspirer...

Méthode utilisée la semaine dernière avec le groupe "Mieux se connaitre pour mieux réussir sa scolarité" : merci de montrer la vidéo à votre enfant.

Voir les commentaires

2020-03-14T06:00:00+01:00

VIVANT

Publié par Les Ti bonheurs de Delph

Une autre vision de la vie... Une autre vision de la mort...

 

'*~ Humour et poésie ~*'

Un remède magique qui ne laisse pas indifférent(e) !!!

Merci Ben Mazué !!!

 

A écouter attentivement

Retrouvez tous les remèdes magiques du blog en cliquant ici...

Voir les commentaires

2019-06-01T05:00:00+02:00

Un papillon a caressé mon coeur

Publié par Delphine Basson Psychologue

La perte d'un être cher est un véritable chaos dans nos vies. J'accompagne en ce moment plusieurs patients face à ce chaos. Pour tenter de mieux comprendre ce qu'ils vivent, j'ai lu Un papillon a caressé mon coeur de Corine Fauquenoi, Ed L'Harmattan, 2017.

(155.93 FAU référence de la médiathèque locale)

Superbe témoignage d'une femme, mère de 2 petits garçons, face au décès de son mari dans un accident de voiture. Elle exprime son ressenti, sa perte de repères, la vie qui continue... 

Ces quelques extraits résonneront en vous et vous donneront envie de lire ce livre pour peut-être mieux comprendre ce que vous vivez si un drame est aussi arrivé dans votre vie.

La perte de sens

« Voilà. Bernard est mort. Tous mes sens allaient être mis sens dessus dessous. Je me voyais brutalement privée de tout ce qui m’unissait sensoriellement à lui. Il allait falloir me déshabituer, me désintoxiquer de sa présence. Désormais il y aurait un « plus jamais ».

Ne plus entendre sa voix.

Ne plus jamais avoir son écoute.

Ne plus jamais le voir.

Ne plus jamais me voir dans son regard.

Ne plus jamais sentir la chaleur de ses bras.

Ne plus jamais goûter ses baisers.

Ne plus jamais danser le rock endiablé avec lui.

Ne plus jamais partager un repas ensemble.

Ne plus jamais avoir de projets avec lui.

Ne plus jamais… La négation du temps que nous partagions. La négation de notre vie qui n’existerait plus. La négation d’une partie de mon être qui disparaissait avec lui. Mais quel était donc le sens de tout ça ? Mais qu’allais-je faire  de ma vie désormais ? »

Comment continuer à vivre dans ce chaos, face à ce vide ?

(Re)trouver la magie de la vie

« je laissais la Vie m’envahir, celle avec un grand V. Le vide en moi était si immense que je ne voyais rien d’autre à faire que de lui laisser la place, lâcher-prise, improviser. Il n’y avait plus de règles, plus de plans de bataille, plus d’objectifs, sinon celui de survivre du mieux que je pouvais. J’étais en contact avec mes envies, mes besoins et j’avais l’audace de les écouter et de les satisfaire. Plus rien ne me faisait peur puisque je venais d’affronter le pire. Ma peur laissait place à mes désirs, à celle que j’étais réellement, à ce que je voulais faire de ma vie. »

Quelles leçons tirées de cette expérience ? Peut-être apprendre à vivre ?

« dédaigner la mort, c’est négliger la vie… »

« chercher un sens à la mort m’a amené à chercher un sens à ma vie. »

« ne pas oublier l’essentiel : profiter et créer des petits bonheurs au lieu de me laisser bouffer par ces petits riens et de les entretenir. »

Les contes, les légendes, la spiritualité peuvent ouvrir notre point de vue sur la mort mais aussi sur la vie !

S’ouvrir à l’invisible

« Une légende amérindienne raconte qu’à l’entrée dans la mort, un Grand Aigle apparaît et pose 3 questions :

  • Comment as-tu aimé ?
  • Qu’as-tu fait de ta vie ?
  • Qu’as-tu fait pour aider les autres ?

Etre en capacité de pouvoir répondre à ces questions à l’heure de ma mort donne aujourd’hui un sens à ma vie. »

Vous trouverez dans ce livre de très nombreuses références bibliographiques sur le sujet, références que l'auteur nomme "pépites qui ont éclairé mon chemin" ...

Je vous poste, ici, en conclusion la citation de François Garagon, qui correspond bien à ma vision de vie et à ma pratique professionnelle...

« Tu sais, ça m’est déjà arrivé d’être bien malheureuse. Eh bien, je me suis aperçue que la seule façon de chasser le brouillard qui plane à l’intérieur, c’est de faire briller un moment des rayons de sourire. Tu me diras : c’est difficile de sourire quand on est malheureux. En fait, on apprend. Et on s’aperçoit vite qu’il est encore plus difficile d’être malheureux quand on sourit. » François Garagnon, Jade et les sacrés mystères de la vie

François Garagnon

Et c'est à la fin du livre que le titre prend tout son sens... Mais représente donc le papillon ?

Bonne lecture

Voir les commentaires

2017-10-17T10:53:41+02:00

A tous ceux qui nous ont quittés ☆☆☆

Publié par Delphine Basson Psychologue

☆☆☆ N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
Je ne suis pas là, je ne dors pas,
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit.
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
Je ne suis pas là. Je ne suis pas mort. ☆☆☆

 

(extrait du poème amérindien ci-dessous)

L'Amour ne disparaît pas, je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.
La mort n'est rien, je suis seulement passé dans la pièce d'à côté.
Je suis moi, tu es toi.
Ce que nous étions l'un pour l'autre, nous le sommes toujours.
Donne moi le nom que tu m'as toujours donné
Parle moi comme tu l'as toujours fait
N'emploie pas un ton différent, ne prends pas un air solennel et triste
Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie, souris, pense à moi, prie pour moi.
Que mon nom soit prononcé comme il l'a toujours été, sans emphase d'aucune sorte,
sans une trace d'ombre.
La vie signifie, ce qu'elle a toujours signifié.
Elle est ce qu'elle a toujours été.
Le fil n'est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée.
Simplement parce que je suis hors de ta vue.
Je t'attends. Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.
Tu vois, tout est bien.

Profitez pleinement de chaque bel instant de la vie

Delphine

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog