Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-05-01T08:24:23+02:00

Elles ont changé de vie... pour être heureuses...

Publié par Les Ti bonheurs de Delph

Voici la troisième Interview Portrait sur le blog psycho.

Interview Portrait, c'est l'interview mais aussi le portrait d'une personne que j'ai pu croiser sur ma route. Cette personne nous parlera d'une de ses problématiques ou d'un thème qui lui tient à coeur ou encore d'informations importantes à vous faire découvrir. Tous les thèmes abordés dans ces Interviews Portraits sont en lien étroit avec les articles du blog. C'est pourquoi, vous pourrez cliquer sur tous les mots "rose" du texte afin de pouvoir mieux vous informer sur ce sujet évoqué. 

J’entends souvent en séance des personnes lassées par leur vie. Installées voire emprisonnées dans leur quotidien, elles perdent au fil du temps goût à la vie : tout devient triste et morose. Comme si après avoir tenté différentes choses, elles ne trouvaient plus de solutions pour atteindre leur épanouissement personnel et baissaient les bras en disant : « c’est comme ça ! ». 

J’aime la phrase « Suis tes rêves, ils connaissent le chemin du bonheur. » Je vous le répète souvent en séance : quittez votre zone de confort et allez tout droit vers la magie. Vous pouvez changer de travail, changer d’orientation professionnelle, déménager… ou… aller droit vers vos rêves. Voici deux témoignages qui pourront peut-être créer cette impulsion chez vous !!!

 

LISA, NORMANDE CANADIENNE

 

Bonjour Lisa, Bienvenue sur ma blogosphère ! Vous avez fait un grand saut récemment, mais avant de nous en parler, pouvez-vous nous décrire votre vie avant ? Votre quotidien et ses problématiques ?

 

Avant de prendre la décision de partir, ma vie était comme un vide… pas ma vie personnelle mais plutôt ma vie professionnelle. Deux licenciements abusifs en 2008 (pour grossesse) et en 2009 (pour jours enfant malade), des années de souffrance professionnelle, une perte totale de confiance en les employeurs et en moi-même… 2017: burn out, décision de tout quitter, rupture conventionnelle! Et là, le néant, que faire, quelle direction prendre ? Bilan de compétences qui n’a rien donné, quelques formations sur la confiance en soi… mais toujours pas de vraies pistes “Tu es capable de tout, tu t’adaptes facilement, tu connais énormément de choses” ok mais je vais où… tentative de monter ma propre entreprise mais échec, ou plutôt abandon… disons que j’ai abandonné chaque projet que j’ai entrepris, par doute, par peur…

Mon quotidien était devenu très compliqué, impossibilité de trouver ma voie mais aussi je pense, incapacité à retravailler réellement… J’ai fait quelques mois en tant que formatrice, j’adorais, mais j’ai également abandonné...

 

 

 

 

Quand et comment avez-vous pris conscience que vous n’étiez pas épanouie dans votre vie ? 

 

 

 

Je le savais depuis longtemps et je pense que je n’ai jamais été épanouie professionnellement… peut-être un mauvais choix dès le début, peut-être une réalité beaucoup moins belle que ce que j’avais imaginé dans mon métier



 

 

 

Qu’avez-vous enclenché, décidé au moment de cette prise de conscience ? 

 

 

 

Rien au départ. Puis un accompagnement, j’ai vu plusieurs psychologues sans succès puis je vous ai rencontrée. J’ai beaucoup avancé mais malheureusement la vie (ou moi) a fait que j’ai aussi reculé, souvent…

Et puis, lors de ma rupture conventionnelle, nous nous sommes offert, avec mon mari et nos deux enfants de 3 et 9 ans à l’époque, un mois de road trip au Québec. Après un mois de rêve, le retour à la réalité a été très très très difficile… Je voulais repartir, vite, ailleurs qu’en France, ailleurs que ma routine qui n’était pas très belle (c’était parti pour une nouvelle période de chômage, l’entrée à l’école de notre deuxième et dernier enfant…)

Mon mari a commencé une reconversion professionnelle puis en 2018 il m’a parlé de partir, partir vivre au Québec. Pour moi, c’était impensable, je n’en étais pas capable. Tout quitter… ma maison, mes amis (si peu qu’ils étaient), vous (et oui, j’étais très attachée à vous), ma famille… briser le coeur de mes parents, les priver de leurs petits enfants qui comptent tant dans leur vie… Non c’était pas possible pour moi…

Sa proposition fut même un choc psychologique pour moi car j’ai eu peur d’un coup, partagée entre cette possibilité, tous les points négatifs liés, et ma situation de l’époque, sans emploi, perdue…

Et puis, mon mari a postulé, aux journées Québec à Paris, il a eu directement un entretien programmé, et j’ai commencé à réellement paniquer… mais je me suis dit, non il ne sera pas pris, il vient d’avoir son diplôme… Décembre 2018, jour de l’entretien à Paris, il ressort avec le sourire “ils me rappellent la semaine prochaine, je suis un de leurs coups de coeur” QUOI ?????? mais c’est pas possible, je ne peux pas, je ne veux pas partir !!!

Et il a fallu que je me décide, car oui il a été retenu… J’ai fini par dire oui et les montagnes russes émotionnelles ont démarré…

Des mois, de longs mois d’attente, de démarches et d’incertitude. Et oui, aller travailler au Québec n’est pas simple, et tant que tu n’as pas ton permis de travail entre les mains, tu restes dans l’incertitude que l’agence d’immigration accepte ou refuse ton dossier.

Les démarches ont commencé en janvier 2019 et nous sommes arrivés le 1er décembre 2019. Pratiquement une année pendant laquelle je voulais partir puis abandonner puis partir etc… et je me suis battue, car non je ne pouvais pas de nouveau abandonner… je devais aller jusqu’au bout!!!

J’ai beaucoup pleuré, j’ai passé des semaines affreuses… et puis il a fallu vendre la maison, donner nos chiens, nos poules, et nous séparer de la majorité de nos affaires… Ce fut, je crois, l’épreuve la plus difficile de ma vie...


 

 

Comment avez-vous vécu ce changement ?

 

Au début très bien. Nous sommes arrivés contents, et toute l’excitation de l’installation, acheter de nouvelles affaires, aménager l’appartement etc… et puis Noël est arrivé… très difficile… et ensuite, la reprise du travail en janvier, difficile aussi car très déçue… je pensais renouer avec mon métier mais au final non… je pense que je dois vraiment changer et j’en ai la preuve aujourd’hui.

 

 

 

 

Que s’est-il passé depuis dans votre vie ?

 

 

 

Pour le moment, pas tant de choses… oui le cadre de vie est superbe, les gens sont gentils, l’atmosphère est plus calme qu’en France mais mon soucis de néant professionnel me poursuit et je ne sais toujours pas quoi faire… je vis une souffrance au travail, je suis très déçue… Il y a des jours où j’ai envie de revenir en France et puis je me dis que non, je dois continuer, je dois aller jusqu’au bout pour n’avoir aucun regret mais c’est dur, je culpabilise beaucoup pour ma famille aussi et je m’en veux de priver mes enfants de leur famille, de leurs grands parents surtout… malgré tout je les vois heureux, d’être ici, de connaître une autre “monde” et leur adaptation se fait parfaitement bien.


 

 

 

 

Et si c’était à refaire, vous recommenceriez ?

 

Je ne sais pas… je verrai cela dans quelques mois. Mon objectif aujourd’hui est de réaliser un rêve, partir un an en camping car, visiter beaucoup de pays, voir des gens d’autres cultures… ne penser à rien sauf à la beauté du monde!

Si mon mari n’avait pas été là pour me pousser jusqu’au bout, pour m’emmener dans son rêve (parce que oui c’était le sien mais il voulait essayer de m’offrir une autre vie avec lui), je serai encore en France et je ne sais pas où ni à quoi faire… Et à vrai dire je n’ai pas envie de savoir :-)


 

 

 

Quels conseils pouvez-vous donner aux personnes qui s’ennuient dans leur vie, qui ne sont pas épanouies ?

 

D’agir, d’aller au bout… d’être fort, de ne pas baisser les bras car on a tous une force insoupçonnée qui est cachée en nous. Ce sera dur, vous allez pleurer, vous allez vous écrouler mais vous irez jusqu’au bout et cette fierté là vous fera oublier l’enfer précédent !Même si les choses sont difficiles, aujourd’hui je me sens sur la bonne voie… certaines peurs ont disparues et je suis sûre qu’au fil du temps les autres vont partir également !!!

Alors je vous souhaite à tous d’aller au bout et des fois, il ne faut pas réfléchir, il faut suivre ce que la vie vous offre et vous verrez bien… ne rien tenter c’est à coup sûr regretter plus tard !

 

NELLY, NORMANDE REUNIONNAISE

 

Bonjour Nelly, Bienvenue sur ma blogosphère ! Vous avez fait un grand saut récemment, mais avant de nous en parler, pouvez-vous nous décrire vote vie avant ? Votre quotidien et ses problématiques ?

 

Je vivais dans le sud de la France depuis 5 ans après avoir quitté la Normandie. Je travaillais pour une Franchise, responsable de magasin, j’en avais géré le suivi des travaux, le recrutement et la mise en place pour l’ouverture, nous avons eu un début d’activité détonnant en terme de chiffre d’affaire. Quand, lors d’un séminaire, j’ai rencontré le franchisé de La Réunion, à qui j’ai donné envie de travailler avec moi. Il m’a talonnée durant quelques mois jusqu'à ce que j’accepte de partir bosser avec lui. J’ai travaillé dans son entreprise 2 ans.

 

 

Quand et comment avez-vous pris conscience que vous n’étiez pas épanouie dans votre vie ?

 

 

En 2018… petit à petit j’ai perdu du poids, je n’avais de temps que pour mon travail qui me tendait de plus en plus, des relations avec les gens, les aspects RH, le comportement de la clientèle, le j’m’en foutisme ambiant m’étaient de plus en plus insupportable. Je n’avais plus de buts ni de projet dans la vie… la société m’écœurait, je ne comprenais plus les gens…

 

 

Qu’avez-vous enclenché, décidé au moment de cette prise de conscience ?

 

 

Un travail sur moi afin de me sentir mieux avec moi-même, de soins énergétiques en réunions de formation à ces soins, de rencontres en objectifs pour moi (comme acheter un appartement, donc déménager, changer de travail ou plutôt retrouver une activité vibrante). J’ai repris du moral et me suis engagée sur une nouvelle voie qui pourtant m’appelait depuis toujours, surtout lorsque j’étais esthéticienne.

 

 

Comment avez-vous vécu ce changement ?

 

Une année d’inconfort total, beaucoup de doutes mais des portes qui s’ouvraient avec beaucoup de fluidité… donc avec de la confiance je me suis dis que c’était la bonne route, donc pas le choix que d’y aller, quand même…

 

 

 

Que s’est-il passé depuis dans votre vie ?

 

J’ai acheté un petit appartement à 5mn de la mer, j’ai fait des formations pour me former à une activité qui me plait, j’ai quitté mon job sans regret, je mets des choses en place pour mon épanouissement et mon bonheur en priorité.

 

 

 

Et si c’était à refaire, vous recommenceriez ?

 

OUI 100 fois !

Ce départ pour la Réunion est un deuxième saut ! Le premier a eu lieu il y a 5 ans quand vous avez quitté la Normandie pour aller vivre dans le sud de la France. Que pouvez-vous nous en dire ? Le premier saut était-il difficile ? Plus difficile que le deuxième ? Qu'est ce qui vous a poussé à partir au départ ?

 

 

 

Quels conseils pouvez-vous donner aux personnes qui s’ennuient dans leur vie, qui ne sont pas épanouies ?

 

 

Que ce n’est pas en se contemplant dans son caca qu’on avance, mais en regardant plus loin, en ayant confiance en la vie et en se mettant dans l’action. Il y a un temps pour pleurer, puis un temps pour réfléchir et poser ses pions, et un autre  pour agir… 

Je tiens à remercier particulièrement ces deux personnes qui ont joué le jeu de l'interview portrait. Je leur souhaite beaucoup de bonheur dans leur nouvelle vie. J'espère qu'elles vous auront fait réfléchir et envisager la vie autrement. Je vous répète souvent en séance "soyez acteur de votre vie". Effectivement, vivez-la pleinement et ne la subissez plus. Le changement est possible, ces deux témoignages vous le prouvent. J'ai moi-même quitté mon Jura pour aller étudier à Grenoble, puis je suis "montée" à Paris pour démarrer ma carrière. J'ai ensuite vécu 10 ans dans les Pays de Loire pour venir vivre ici il y a 10 ans et ouvrir un cabinet libéral. Tout est possible !!! Il faut juste bien poser les jalons...et croire en soi... 

Si vous souhaitez réagir, postez un commentaire !

Si vous avez vécu une expérience similaire et que vous souhaitez témoigner, contactez-moi !

Si vous souhaitez apporter un témoignage sur un autre thème et participer à une interview portrait, faites-moi signe !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

HAPPYCULTRICE 02/05/2020 17:07

Je me retrouve un peu dans le témoignage de Lisa qui a eu un courage incroyable ! S'était posée la question pour moi de rester ou non en Espagne après mon année d'études. J'ai opté pour finir mes études en France. Ces interrogations concernant le changement de vie à l'étranger implique de la nouveauté et des sacrifices plus ou moins grands. Je crois que la question est de savoir si l'on est prêt à les faire. De peser le pour et le contre de ce qu'ils peuvent nous apporter.
Les parents peuvent aussi être doués d'une très grande compréhension ! :-)

Lisa, Nelly, bonne continuation !

Lisa 03/05/2020 20:00

Je n'étais absolument pas prête à partir, le pour et le contre il y avait beaucoup de contre et il y en a encore plus aujourd'hui, mais si la vie m'a amené ici, elle a surement quelque chose à m'offrir... Si je m'étais écoutée, je serai toujours dans ma vie d'avant.

Lisa 03/05/2020 19:59

Bonjour Happycultrice
Je crois qu'à un moment il faut se forcer, avancer, même si les choses sont difficiles, même si les émotions sont compliquées, mais il faut continuer, s'obliger à aller jusqu'au bout pour vivre la vie qui peut nous être offerte.
Aujourd'hui, cela fait 5 mois que je suis au Québec et oui, j'ai envie de rentrer, oui c'est très difficile, tout ne se passe pas comme j'avais imaginé dans mes versions positives de pensées, mais je DOIS continuer, je DOIS me forcer, je DOIS aller voir ce qui peut se passer dans l'avenir!

Les Ti bonheurs de Delph 03/05/2020 19:33

Ça serait intéressant que Lisa ou Nelly, toutes 2 parties vivre à l'étranger vous répondent.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog